Le Vin et les Labels

Le Vin et les Labels

On a tous eu un jour entre les mains une bouteille de vin estampillée d'un logo vantant les mérites d'une agriculture plus ou moins saine et vertueuse ou dans le respect d'une tradition transmise de génération en génération.... Parfois même un label peut avoir une connotation plus identitaire et culturelle dans l'idée de mettre en avant un savoir-faire local par exemple.

Comme souvent, difficile d'y voir toujours clair, alors pour vous faciliter la tâche nous avons fait un petit tour d'horizon de quelques labels affichés fréquemment sur les flacons. Suivez le guide !

Vigneron Indépendant

Ce logo existe en France depuis 2000 et au niveau européen depuis 2010, il rassemble 7000 adhérents à travers toute la France. Sur les bouteilles de vin le logo se situe bien souvent sur la coiffe (capsule en aluminium qui recouvre le goulot). C'est dans les années 70, bien avant de créer ce label qu'un groupe de petits producteurs indépendants décide de faire face à l'émergence de l'industrie viticole en créant la 1ère confédération des vignerons indépendants.

En apposant cette étiquette sur ses bouteilles le vigneron s'engage à respecter quelques règles :

- Cultiver la vigne tout en respectant le terroir
- Produire Lui même son vin au sein de sa cave
- Vendre son vin en partageant sa passion

A la différence des négociants, qui achètent des raisins ou du jus de raisins aux viticulteurs et le transforment ensuite en vin sous leur propre marque ou encore des coopératives qui elles regroupent plusieurs vignerons ou viticulteurs afin d'assembler les vendanges et de produire des cuvées communes, les vignerons indépendants eux, travaillent en toute autonomie de la vigne à la mise en bouteilles voire même jusqu'à la commercialisation de leurs vins. Tout au long de l'année se tiennent les salons des vignerons indépendants en France, c'est alors l'occasion de les rencontrer et d'échanger avec eux tout en dégustant leurs cuvées.

https://www.vigneron-independant.com/


HVE (Haute Valeur Environnementale)

Ce label, à vocation écologique issue du Grenelle de l'environnement, a été mis en place en 2012 et semble être un compromis entre l'agriculture conventionnelle et l'agriculture bio. En 2021 il existait un peu plus de 19000 exploitations agricoles estampillées HVE (dont 14721 pour la viticulture) et ce chiffre tend à augmenter au fil des années.

Il permet aux vignerons certifiés HVE de se différencier par leur mode de travail plus respectueux de l'environnement que l'agriculture conventionnelle sans pour autant être au même niveau d'exigence qu'un Vigneron certifié bio dont le cahier des charges est bien plus strict quant à l'utilisation des pesticides, OGM ou produits Phytosanitaires par exemple.

https://hve-asso.com/


TerraVitis

Même si ce n'est pas la plus connue, cette certification franco-française a vu le jour en 1998 dans le Beaujolais et est propre à la viticulture et à l'œnologie. elle réunit aujourd'hui 580 viticulteurs soucieux de protéger l'environnement.

Ce label prend en compte l'exploitation dans son ensemble, son environnement, ses hommes et sa viabilité économique par le biais d'échanges et de colloques entre vignerons.

Ce n'est donc pas un label bio à proprement parler, mais plutôt d'une charte pour une viticulture raisonnée, durable qui privilégie une biodiversité dans le sol et limite les interventions au strict nécessaire.

https://www.terravitis.com/

 Label Agriculture Biologique européen

    

Ce label entre en vigueur à partir de 1992 en Europe et répond à un cahier des charges stricts. Il ne concerne pas que la viticulture, mais atteste que le vin dans son ensemble est bio (pas seulement le raisin avec lequel est produit le vin).

Il interdit l'utilisation de pesticides, insecticides, herbicides et d'engrais de synthèse. L'ajout de sulfites est réglementé, le label autorise l'utilisation de quelques intrants dans l'élaboration du vin. Les traitements se font au maximum avec des produits naturels et la vie des sols est privilégiée par rapport au rendement.

C'est aujourd'hui le plus répandu des labels bio et il supplante le logo AB, la version Française qui petit à petit tend à disparaître de la circulation.

 Biodyvin & Demeter

Bien que Biodyvin, comme son nom l'indique soit destiné uniquement aux vins ces deux labels font la part belle à la biodynamie. Dans les deux cas le cahier des charges est plus strict que le label Bio, (il convient d'ailleurs pour Demeter d'être certifier bio au préalable) l'utilisation de préparas, le suivi du calendrier lunaire, ainsi que l'interdiction de certains procédés à la vinification sont les points de base sur lesquels s'appuient ces deux certifications.

Biodyvin compte plus de 200 domaines viticoles, Demeter environ 500.

La biodynamie c'est quoi au juste ?

C'est un mode de culture plus poussé que l'agriculture bio qui prend en compte le monde du vivant dans son ensemble. C'est-à-dire pas seulement la vigne mais également la vie du sol, la faune, la flore, l'influence de la lune joue un rôle très important en fonction de ses phases ascendantes ou descendantes car le vigneron prendra cet élément en considération lors de toutes ses étapes à la vigne comme au chai. L'utilisation de préparas (tisanes, bouse de corne, silice...) va venir pallier aux produits de synthèse pour tous les soins de la vigne.

C'est Rudolf Steiner un philosophe Autrichien qui au début du siècle dernier va mettre en lumière ce principe qui a aujourd'hui le vent en poupe.

https://www.demeter.fr/
http://www.biodyvin.com/

Vin S.A.I.N.S (Sans -Aucun-Intrant-Ni-Sulfites)

Voici un label récent que les adeptes des vins natures connaissent déjà et son nom est sans équivoque. On est ici en présence de vins dans lesquels n'ont été ajouté aucun produit de la vigne à la mise en bouteilles, c'est-à-dire par exemple que les levures et les bactéries qui servent aux différentes fermentations sont toutes indigènes aux raisins, pas d'ajout non plus à la mise en bouteilles pour « stabiliser » le vin. En clair c'est du jus de raisin fermenté le plus simplement du monde. Ce label n'empêche d'ailleurs pas le vigneron d'être labellisé bio ou biodynamie en complément.

https://vins-sains.org/

Voilà pour ce petit tour d'horizon des logos les plus courants, il est utile de noter que l'ensemble de ces labels ne constitue pas forcément un gage qualitatif mais plutôt un gage éthique que les vignerons, négociants ou coopératives décident de mettre en application à une ou plusieurs étapes de ce long processus qu'est l'élaboration d'un vin.

Nous n'avons relevé ici que quelques-unes des nombreuses certifications et cette liste est bien sûr non exhaustive et nous espérons qu'elle vous aura éclairé sur quelques points lors de vos futurs achats et dégustations de vins.

    Laisser un commentaire